carte de situation

Claire HANUSSE

DANS LA PLAINE DE CAEN, LE VILLAGE DE "COURTISIGNY"
ET LE HAMEAU DE "TRAINECOURT" :

deux fouilles d’habitats médiévaux désertés à l’aube de l’Époque moderne

 

Résumé

À partir des sites des "Fosses Saint-Ursin" à Courseulles-sur-Mer et de "Trainecourt" à Grentheville (Calvados), localisés dans la Plaine de Caen, nous nous attacherons à caractériser ces habitats implantés dans un même espace géographique défini par un paysage ouvert de grande ancienneté voué à la céréaliculture, à travers leur morphologie, l’évolution des unités parcellaires et des unités d’habitation en particulier. Les points de convergence et leurs différences témoignent d’une genèse différente, d’un statut qui les oppose, puisque l’un des deux était un chef-lieu de paroisse et l’autre un simple hameau ; pourtant tous deux ont connu un processus de désertion inexorable, et assez semblable, qui les voit disparaître lentement dans les premières décennies de l’Époque moderne.

Mots-Clés
carte de situation

Marc GRODWOHL

RECOUPEMENTS ENTRE ARCHÉOLOGIE DU BÂTI ET SOURCES ANCIENNES :
un village du Jura alsacien, l’habitat à Lutter (Haut-Rhin) de 1530 à 1632

 

Résumé

Lutter, village du Jura alsacien présente un rare ensemble de 31 constructions en pierres édifiées entre 1530 et 1630. Repérées dès 1972, celles-ci ont fait entre 2013 et 2020 l’objet de relevés et datations systématiques par dendrochronologie. L’archéologie du bâti retrace leurs états initiaux et leurs modifications, montre les dynamiques concurrentielles entre les constructeurs, les évolutions significatives des modes d’habiter et enfin pose la question de la représentativité des constructions conservées en élévation. Pour y répondre, les sources écrites, foncières et fiscales, ont été rapprochées des bâtiments étudiés afin de préciser autant que possible les segments de la société auxquels ils se rapportent.

Mots-Clés
carte de situation

Laurent FELLER

LE VILLAGE DES HISTORIENS

 

Résumé

Qu’est-ce que le village pour les historiens ? Pour répondre à cette question, au centre de nombreux débats depuis 1960, il faut reprendre la production historique. Les intérêts scientifiques des historiens se sont déplacés et leurs interrogations se sont diversifiées ce qui a rendu moins urgente pour eux cette question. Les déplacements opérés dans la chronologie, corrélatifs à une modification des paradigmes en cours dans les années 1960-1990 ont d’autre part brouillé la question. Cet article se propose de retracer l’évolution de la notion et de sa place dans le débat entre historiens.

Mots-Clés
carte de situation

Mathieu DUPLESSIS (†), Valérie DELATTRE, Ginette AUXIETTE

UN DÉPÔT COMPOSITE ET ATYPIQUE D’UN HUMAIN ET D’ANIMAUX
le silo 27 (Hallstatt final/La Tène ancienne) de "la Butte aux Bergers" à Chilly-Mazarin (Essonne)

 

Résumé

Le silo 27 daté du Hallstatt final / La Tène ancienne, situé au lieu-dit "La Butte aux Bergers" à Chilly-Mazarin (Essonne), a livré un dépôt composite associant un humain et plusieurs animaux (chevaux, chat sauvage, lièvres…). Cette structure s’inscrit pleinement dans l’inventaire déjà étoffé des probables lieux de cultes domestiques souterrains de l’âge du Fer, multipliant des gestes codifiés adossés à des pratiques propres à des communautés agricoles et mettant en scène des humains, des animaux sélectionnés et, parfois, des objets de prestige ayant été préalablement manipulés. 

Mots-Clés
carte de situation

Magali WATTEAUX

LE VILLAGE VU PAR LES ARCHÉOGÉOGRAPHES

 

Résumé

L’objectif de cet article est de montrer ce qu’une approche archéogéographique des villages (ceux dans lesquels nous vivons encore) peut apporter à leur connaissance. L’exploitation de la documentation planimétrique, le travail à plusieurs échelles et l’analyse morphologique offrent des outils permettant de compléter voire d’éclairer différemment les résultats des études historiques et archéologiques sur les villages. Enfin, cette lecture archéogéographique des villages permet in fine d’offrir une spatialisation diachronique et multi-scalaire des informations archéologiques et morpho-historiques qui aide à mettre en récit l’histoire de nos villages et de leurs territoires.

Mots-Clés
carte de situation

Blandine LECOMTE-SCHMITT

CADRES DE PUITS ET PUITS BOISÉS
l’utilisation du bois dans la construction des puits d’Île-de-France,
de la période gauloise à l’Époque moderne. Données xylologiques

 

Résumé

L’intense activité d’aménagement du territoire à laquelle ont été soumis les secteurs de Sénart et de Marne-la-Vallée ces dix dernières années a généré une multiplication des fouilles archéologiques préventives. Sur les sites découverts, les puits sont un type de structure archéologique fréquent dans lesquels peuvent être conservés, dans les couches hydromorphes profondes, des vestiges ligneux pouvant être structurels. Ces derniers relèvent de deux catégories : boisage des parois ou cadre d’assise du conduit de pierre sèche. Les exemples récemment découverts et ici répertoriés permettent de dresser un portrait régional de ces structures (répartition, mise en œuvre des bois, mode d’assemblage) et de le comparer aux structures extra-régionales connues de même type. 

Mots-Clés

PARTENAIRES

Logo ministère de la Culture et de la Communication    Inrap    Conseil général du Val-de-Marne    Logo des Hauts-de-Seine    Logo de la Seine-Saint-Denis    logo 77 02

ISSN : 2101 - 3608    Ξ    Mise à jour : 08 AOÛT 2022   Ξ    Mentions légales