carte de situation

David LAVALL, Christian PIOZZOLI

LES VESTIGES DE LA PORTE DE ROSNY DE MANTES-LA-JOLIE (YVELINES) :
lecture comparée des vestiges souterrains et du "Chouquet",
livre de comptes des fortifications durant "l’occupation anglaise"

 

Résumé

En 1998, des travaux effectués place de la République, à Mantes-la-Jolie permirent de mettre au jour les vestiges de la salle basse dans la tour nord de la porte de Rosny de l’enceinte médiévale. Trois canonnières furent identifiées. Les deux premières étaient conçues pour le tir d’armes portatives, l’une d’entre elles conservant une broche métallique pour l’utilisation d’une haquebute. Le "Chouquet", livre de compte des travaux de fortifications réalisés sous l’occupation anglaise (1419-1449), date cet aménagement d’avril 1430 et permet également la restitution de la physionomie générale de la porte. De surcroît, le "Chouquet" détaille le système fiscal instauré par le souverain anglais pour financer les travaux de fortification et leur mise en œuvre par les maçons, maréchaux-ferrants, charpentiers... Sans doute aménagée à la fin du troisième quart du XVe siècle, la troisième canonnière, à la française, était probablement prévue pour l’utilisation d’un petit veuglaire.

Mots-Clés
carte de situation

Pierre BROUTIN
avec la collaboration de Medhi BELARBI et Matthieu HOUDDAYER

"DE GRÈS OU DE FORCE"
les carrières de grès sur le plateau de Sénart (Seine-et-Marne)

 

Résumé

Longtemps oubliées, les carrières de grès sur le plateau de Sénart sont pourtant un élément marquant du sous-sol sénartais. Elles ont été remises en évidence lors d’opérations archéologiques récentes. Tous les éléments de la chaîne opératoire du travail du grès ont pu ainsi être reconnus de l’extraction au produit fini. Des études archivistiques et cartographiques ont permis de comprendre l’origine de ces carrières. Un protocole de fouille a pu ainsi être défini, privilégiant la fouille en planimétrie à une fouille par section.

Mots-Clés
carte de situation

Jean-Yves DUFOUR

UNE REMISE POUR LA CHASSE AU LIEU-DIT "LA VIGNOLLE" 
À ROISSY-EN-FRANCE (VAL-D’OISE)

 

Résumé

À Roissy-en-France, une fouille dévoile une curieuse concentration de faits archéologiques liés à l’histoire du paysage. 46 fossés et 150 petits creusements sont concentrés sur une surface rectangulaire d’un arpent. Une bonne lecture des formes de plantation dans les manuels d’agriculture anciens explique finement les vestiges. Cette association d’une vigne, d’un taillis, d’une prairie et d’un point d’eau participe à une petite remise de chasse de l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles). Les fouilles réalisées sur la demeure paysanne la plus proche et sur le château seigneurial de Roissy livrent quelques indices sur les espèces chassées. Les vives tensions qui pèsent sur la chasse en Île-de-France à l’époque moderne se focalisent sur les remises considérées comme des nuisances par les agriculteurs.

Mots-Clés
carte de situation

Frédérique VALENTIN, Cécile BUQUET-MARCON, Joël CONFALONIERI,
Richard COTTIAUX, Laurent LANG, Valérie DELATTRE, Isabelle LE GOFF,
Paulette LAWRENCE-DUBOVAC, Christian VERJUX

DÉCOUVERTES RÉCENTES D’INHUMATIONS ET D’UNE INCINÉRATION DATÉES 
DU MÉSOLITHIQUE EN ÎLE-DE-FRANCE

 

Résumé

Cet article présente cinq inhumations et une incinération mésolithiques récemment découvertes lors d’opérations d’archéologie préventive dans cinq sites d’Île-de-France, une région de France qui en était auparavant dépourvue. Faute d’élément datant associé aux restes humains, leur identification chronologique repose sur des mesures radiocarbones effectuées directement sur des échantillons osseux, démontrant l’intérêt d’appliquer la méthode à des inhumations particulières, isolées. Leur description et leur comparaison avec d’autres tombes connues sur le territoire national contribuent à renouveler les connaissances sur les sépultures et les pratiques funéraires mésolithiques en France.

Mots-Clés
carte de situation

Antoine CHABROL, Marianne CHRISTENSEN, Monique OLIVE,
Annie ROBLIN-JOUVE, Patrice RODRIGUEZ, Anaïck SAMZUN

RIVE DROITE, RIVE GAUCHE :
les occupations magdaléniennes d’Étiolles (Essonne)

 

Résumé

Une opération de diagnostic réalisée en 2004, à proximité immédiate du site magdalénien d’Étiolles-Les Coudray, a révélé sur la rive gauche du ru des Hauldres une extension des niveaux préhistoriques. Cinq des dix tranchées ont en effet livré des concentrations de silex plus ou moins denses et des pièces isolées. Dans la tranchée 1, un niveau organisé avec un probable foyer a été décapé sur une vingtaine de m². L’étude géomorphologique a permis de localiser une ancienne berge du ruisseau sur laquelle cette occupation magdalénienne était installée. L’assemblage lithique se compose de plus de mille pièces dont une majorité est très patinée. Le débitage, essentiellement laminaire, présente des ressemblances techniques avec celui d’Étiolles-Les Coudray (débitage à partir d’un plan de frappe unique, talons en éperon), mais également quelques spécificités (blocs exploités plus petits, absence de carène de la table laminaire, usage d’un second plan de frappe opposé décalé observé sur quelques nucléus, …). En l’absence de datation absolue, il n’est pas possible de situer ce niveau dans la durée de fréquentation de l’habitat d’Étiolles.

Mots-Clés
carte de situation

Yves LANCHON, Françoise BOSTYN, Lamys HACHEM, Yolaine MAIGROT, Emmanuelle MARTIAL
avec la participation de Ève BOITARD-BIDAULT

LE NÉOLITHIQUE ANCIEN DANS LA BASSE VALLÉE DE LA MARNE :
l’habitat de Changis-sur-Marne "Les Pétreaux" (Seine-et-Marne)

 

Résumé

Un hameau du Néolithique ancien, constitué de deux unités d’habitation, a été fouillé de 1996 à 1998 à Changis-sur-Marne "les Pétreaux", dans la vallée de la Marne, avant l’extension d’une sablière. Bien que moyennement bien conservé, le site a permis la collecte d’intéressantes informations sur les premiers agriculteurs-éleveurs de la région. L’étude des objets rejetés dans les fosses (céramique, industrie lithique et osseuse, outillage en grès, faune) permet de dater le hameau du début de la colonisation néolithique de la région, probablement du Rubané Final du Bassin Parisien, c’est-à-dire l’étape la plus ancienne du Néolithique aujourd’hui attestée dans l’est de l’Île-de-France.

Mots-Clés

PARTENAIRES

Logo ministère de la Culture et de la Communication    Inrap    Conseil général du Val-de-Marne    Logo des Hauts-de-Seine    Logo de la Seine-Saint-Denis

ISSN : 2101 - 3608    Ξ    Mise à jour : 10 juin 2019   Ξ    Mentions légales