carte de situation

Nicolas THOMAS, Caroline CLAUDE

LES VASES À FOND PERCÉ :
pratique de la distillation per descensum au bas Moyen Âge en Île-de-France

 

Résumé

Plusieurs vases en céramique à fond percé après cuisson, datés des XIIIe et XIVe siècles, ont été découverts récemment en Île-de-France. L’étude des traces d’utilisation indiquerait un emploi pour la distillation per descensum, répandue au Moyen Âge pour la fabrication d’huiles végétales, et non pour la préparation de faisselles, comme cela est souvent avancé. Cette distillation décrite par les alchimistes est utilisée pour l’élaboration de remèdes dans la pharmacie. Ces pots sont à rapprocher d’autres découvertes plus anciennes. Les conditions d’utilisation, les dimensions des pots ainsi que la mise en perspective avec leur contexte social de découverte conduit à proposer l’hypothèse de pratiques occasionnelles par des urbains lettrés. Ces fabrications limitées, domestiques, s’opposent à des productions artisanales, rurales, implantées dans des régions pourvues en matière première. Ce constat fournit un rare exemple de diffusion d’une technique par des textes tout en dévoilant la distance séparant le savoir du savoir-faire.

Mots-Clés
carte de situation

Séverine HURARD, Caroline CLAUDE, Fabienne RAVOIRE

LE PIGNON SUD DU GRAND LOGIS DU COLLÈGE DES BERNARDINS
Remblais urbains, chantier de construction et production céramique
sur la rive gauche de Paris au XIIIe s.

 

Résumé

La réhabilitation du grand logis du Collège des Bernardins a été l’occasion, entre 2003 et 2008, d’appréhender les processus d’accumulation sédimentaire, en rive gauche de Paris au moment de la construction du complexe ecclésiastique. D’importants niveaux de remblaiement, formés par les déchets d’un atelier de potiers, dépôts contemporains de la construction, illustrent la gestion des déchets en milieu urbain. Ils constituent en outre les premiers témoignages directs d’une industrie potière médiévale en rive gauche de la Seine.

Mots-Clés
carte de situation

Fabienne RAVOIRE, François RENEL

NOTE SUR DES CÉRAMIQUES DE RAFFINAGE DU SUCRE
DÉCOUVERTES À PARIS (PARIS 2e ARR.) ET À ROISSY-EN-FRANCE (VAL-D’OISE)
(FIN XVIIIe-DÉBUT XIXe S.)

 

Résumé

À Paris, dans un dépotoir de la rue Réaumur et dans la fouille d’une glacière sur le site du château de Roissy-en-France, furent découverts des fragments de céramiques de raffinage du sucre, des moules à pain de sucre d’une part et des pots à mélasse d’autre part. Ce type de découverte n’a jamais été signalé dans la région, d’où son l’intérêt. Sur le site parisien, seuls des moules à pain de sucre furent mis au jour. Leur présence dans le comblement d’un dépotoir s’explique par le fait que la parcelle a été occupée par la distillerie Aubert et Badin depuis le milieu du XVIIIe siècle jusqu’en 1928. À Roissy-en-France, ce sont des pots à mélasse et des formes à sucre qui furent découverts à proximité d’une sucrerie installée au début du XIXe siècle dans l’orangerie du château. Dans ces deux contextes, on remarque que de nombreux récipients en grès, bouteilles et terrines, ont été utilisés. 

Mots-Clés
carte de situation

Grégory DEBOUT, Cynthia JAULNEAU, Yvan BARAT, Renaud NALLIER
avec la collaboration de Hélène DJÉMA, Yann LE JEUNE et Angélique POLLONI

DU PALÉOLITHIQUE À L’ANTIQUITÉ TARDIVE :
bilan des découvertes archéologiques de cent hectares diagnostiqués en bordure de Seine
(Flins-sur-Seine / Les Mureaux, Yvelines)

 

Résumé

Dans le cadre d’un projet d’implantation d’un circuit automobile, des investigations archéologiques ont été réalisées, au coeur du territoire Seine-Aval, sur une surface couvrant plus de 100 hectares. Située sur la rive gauche et en bordure immédiate de la Seine, l’emprise s’étend sur deux communes des Yvelines : Flins-sur-Seine et Les Mureaux. De nombreux ensembles archéologiques diachroniques y ont été repérés. Ils indiquent que le secteur a été plus ou moins intensément occupé depuis le début du Paléolithique jusqu’à l’Antiquité tardive.

Mots-Clés
carte de situation

Frédéric BLASER, Patrice WUSCHER, Romana BLASER, Jean BRUANT

UNE OCCUPATION DU PALÉOLITHIQUE MOYEN
SUR LA BUTTE DES "HAUTS-FRESNAIS" À BALLAINVILLIERS (ESSONNE)

 

Résumé

Un diagnostic archéologique effectué en 2007 par l’Inrap a livré une petite série lithique (38 pièces) attribuable au Paléolithique moyen. L’intérêt de cet ensemble réside dans sa concentration sur 20 m², son état de conservation, la présence de remontages et dans ses caractéristiques typo-technologiques qui le rapprochent de l’industrie originale de Verrières-le-Buisson (Essonne), rapporté le plus souvent au Micoquien.

Mots-Clés
carte de situation

Josette SAREL, Paulette LAWRENCE-DUBOVAC, Richard COTTIAUX,
Christine CHAUSSÉ, Gabriel DRWILA, Renaud GOSSELIN

UNE SÉPULTURE DU NÉOLITHIQUE ANCIEN À CORBEIL-ESSONNES
"La Montagne des Glaises" (Essonne)

 

Résumé

Une zone de concentration de vestiges attribuables au Néolithique a été rencontrée à Corbeil-Essonnes (Essonne), lors d’un diagnostic archéologique mené dans le cadre du projet d’aménagement de la ZAC de la Montagne des Glaises. Une sépulture individuelle accompagnée d’un dépôt funéraire et deux fosses oblongues ont été mises au jour. L’analyse des mobiliers lithiques et céramiques accompagnant le squelette indique clairement une appartenance à une phase ancienne du Néolithique, rapportée au Rubané final ou au Villeneuve-Saint-Germain, corroborée par une datation radiocarbone. Cette sépulture suggère la présence possible d’un habitat néolithique à proximité et vient enrichir le corpus des sépultures néolithiques du Bassin parisien.

Mots-Clés

PARTENAIRES

Logo ministère de la Culture et de la Communication    Inrap    Conseil général du Val-de-Marne    Logo des Hauts-de-Seine    Logo de la Seine-Saint-Denis

ISSN : 2101 - 3608    Ξ    Mise à jour : 19 JUIN 2020   Ξ    Mentions légales