carte de situation

Catherine BRUT, Benoît CLAVEL, Jean-François GORET

VIE QUOTIDIENNE ET ARTISANAT AU MILIEU DU XIVe SIÈCLE :
la cave du 34 rue Greneta, 11 impasse Saint-Denis à Paris (2e arrondissement)

 

Résumé

Une cave médiévale a été mise au jour à l’intérieur d’un ancien bâtiment industriel accessible en fond de parcelle du 34 rue Greneta, dans le 2e arrondissement de Paris. Reconnue dans sa partie orientale lors de la fouille de sauvetage, elle était limitée par trois murs montés en pierres calcaires et lissées intérieurement au plâtre. Le remblai a livré un mobilier homogène : terre cuite, céramique, verrerie et ossements animaux liés à la consommation carnée et à une activité artisanale. L’abandon de cet ensemble intervient vers le milieu du XIVe siècle et correspond à l’évolution du quartier liée aux modifications que connait Paris sous le règne de Charles V.

Mots-Clés
carte de situation

Caroline CLAUDE

DEUX ENSEMBLES CÉRAMIQUES DE LA FIN DU MOYEN ÂGE
DÉCOUVERTS À PARIS (1er ARRONDISSEMENT)

 

Résumé

Lors de la fouille menée à Paris rue de Rivoli en 2009, deux structures excavées, une fosse et une latrine, ont été mises au jour à l’arrière d’une parcelle occupée à partir de la fin du Moyen Âge par l’hôtel de Ponthieu. Elles comportent des assemblages de récipients datés des XIVe et XVe siècles. Ils se composent d’ustensiles destinés à la préparation (poêlon, jatte) mais aussi au service de table (coupelle, pichet) ainsi que des récipients servant à la cuisson (coquemar, marmite tripode). Quelques-uns présentent des défauts de fabrication parfois importants témoignant ainsi de la proximité d’un atelier de fabrication de poterie. La comparaison de ces deux assemblages montre que le premier est encore inscrit dans une tradition médiévale avec quelques récipients innovants alors que le second offre un répertoire de formes bien différent, caractéristique de l’Époque moderne.

Mots-Clés
carte de situation

Laure PECQUEUR, Valérie DELATTRE, Alexandra MONDOLONI  avec la collaboration de Paul BRUNET

UNE STRUCTURE ATYPIQUE DU NÉOLITHIQUE RÉCENT :
la sépulture individuelle à crémation de Mours "Le Derrière des Moulins" (Val-d’Oise)

 

Résumé

Dans la partie nord d’une vaste emprise archéologique diachronique située à Mours "Le Derrière des Moulins" (Val-d’Oise) a été mise au jour une structure de combustion inédite (FR.7) ayant livré des ossements humains incinérés (1860 g répartis en 3 "amas" distincts). Le lieu de crémation et d’ensevelissement ultime sont les mêmes malgré un court déplacement des restes humains. L’ensemble a été recouvert, sans doute protégé, scellant cette utilisation funéraire avec manipulation des esquilles dans une proximité immédiate. Outre que l’étude de cette structure livre une série de gestes funéraires fortement codifiés pouvant être décryptés malgré la forte érosion générale, la datation radiocarbone d’un échantillon osseux appartenant à une séquence chrono-culturelle (Lyon 11052-GrA : 4380±40 BP, calibré 3100-2903 av. J.-C.), où ce type de pratique autour du cadavre brûlé demeure encore très largement inédite.

Mots-Clés
carte de situation

Luc LECONTE

FIBULES SKEUOMORPHES ROMAINES :
un modèle en forme de serpe à Taverny "Les Écouardes" (Val-d’Oise)

 

Résumé

La fibule découverte lors d’une opération de diagnostic sur la commune de Taverny (Val-d’Oise) affecte la forme d’une serpe miniature. L’objet, émaillé, appartient au groupe des fibules skeuomorphes et plus précisément à celles, très peu nombreuses, illustrant un outil. La datation de cette forme quasi unique est problématique mais les chronologies des phases d’utilisation de l’émail comme de la céramique retrouvés sur le site sont concordantes.

Mots-Clés
carte de situation

Lamys HACHEM, Juliette DURAND

UN AUROCHS DU BRONZE FINAL À PALAISEAU (ESSONNE) DANS UNE FOSSE AMÉNAGÉE

 

Résumé

Les restes d’un aurochs ont été découverts à Palaiseau "Les Trois Mares" sur le plateau de Saclay dans une fosse étroite et profonde. La stratigraphie et la morphologie de la fosse indiquent que celle-ci est aménagée et l’observation des restes osseux trahit l’existence de gestes particuliers, comme le prélèvement de morceaux sur l’animal. En l’absence de mobilier archéologique, une analyse radiocarbone des ossements a été effectuée qui a permis de dater le squelette de la fin du IIe millénaire. Cette fosse paraît isolée, tant sur le site, dont l’occupation principale est datée du Néolithique moyen II, que sur le plateau de Saclay.

Mots-Clés
carte de situation

Érica GAUGÉ

700 ANS D’HISTOIRE (XIe-XVIIIe SIÈCLES) SUR LES HAUTEURS DE MEULAN (YVELINES)

 

Résumé

Les données obtenues grâce à la fouille préventive menée durant l’hiver 2013 complètent les conclusions de Pierre-Jean Trombetta issues de ses fouilles programmées. Elles mettent en évidence l’occupation du secteur dès l’époque médiévale, dans un premier temps par l’enceinte du château comtal et dans un second temps, par quelques bâtiments liés à l’exploitation d’une carrière de calcaire. Une nouvelle enceinte y est construite au XVIe siècle ; elle sera déplacée a posteriori par les sœurs de l’ordre de l’Annonciade. Ces dernières commencent les travaux de construction du couvent en 1642. Ces travaux, incluant la construction d’une nouvelle église en 1682, perdurent jusque dans les années 1690. La fouille a livré les fondations d’un grand nombre des bâtiments conventuels et permet, combinée aux recherches archivistiques, de proposer une restitution du domaine claustral. Ce dernier est abandonné à la Révolution française et en grande partie détruit dans les années suivantes.

Mots-Clés

PARTENAIRES

Logo ministère de la Culture et de la Communication    Inrap    Conseil général du Val-de-Marne    Logo des Hauts-de-Seine    Logo de la Seine-Saint-Denis

ISSN : 2101 - 3608    Ξ    Mise à jour : 26 AOÛT 2020   Ξ    Mentions légales