carte de situation

Yvan BARAT, Anaïck SAMZUN

DÉCOUVERTE D’UN ÉTABLISSEMENT GERMANIQUE
DU BAS-EMPIRE (IVe SIÈCLE) AUX ESSARTS-LE-ROI (YVELINES)

 Icone pdfTélécharger cet article


Résumé

Au cours d’un diagnostic en mars 2004, un long bâtiment rectangulaire à trois nefs, en bois, avait été mis au jour aux Essarts-le-Roi (Yvelines). Il avait été, dans un premier temps, rattaché à la période protohistorique mais son mobilier, très rare, ne permettait pas une datation précise.

Une fouille exhaustive de cette architecture a été entreprise et les trous de poteaux ont livré de la céramique qui, malgré son indigence, a permis de faire remonter ce bâtiment au Bas-Empire et plus précisément aux IVe-Ve siècles de notre ère. Ce modèle de grand bâtiment rectangulaire est pratiquement inconnu en Île-de-France pour ces périodes tardives. En Haute-Normandie, à Saint-Ouen-du-Breuil (Seine-Maritime), un bâtiment semblable (orientation, configuration et dimensions) attribuable également aux derniers siècles de l’Empire romain, a été considéré comme une architecture associée aux soldats germains vivant sur ce territoire. Ces architectures sont bien connues dans la région rhénane, en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas. Or, la céramique du site des Essarts-le-Roi est également de tradition germanique et on peut ainsi envisager d’avoir découvert une structure analogue.

La présence de groupes ou de militaires germains sur ce territoire de l'Île-de-France, si elle est avérée, revêt donc un intérêt significatif et on peut espérer que des vestiges de ce type seront mis au jour au cours des années suivantes sur le territoire français.

Mots-Clés

PARTENAIRES

Logo ministère de la Culture et de la Communication    Inrap    Conseil général du Val-de-Marne    Logo des Hauts-de-Seine    Logo de la Seine-Saint-Denis

ISSN : 2101 - 3608    Ξ    Mise à jour : 24 octobre 2018   Ξ    Mentions légales